L'alimentation vivante - Ateliers de Claudine Richard

Publié le par Christophe ETIENNE

Depuis quelques temps j'assiste à des cours de cuisine vivante (c'est à dire pas de cuisson au-dessus de 40°) avec Claudine Richard, naturopathe, diplômée du très pointu Institut Hippocrate en Floride (http://www.hippocratesinst.com/). Ancienne cadre bancaire, elle s'est reconvertie il y a quelques années dans ce domaine qui concerne tant notre grand pays gastronomique. Passionnée, passionnante car bien documentée et rigoureuse dans son approche et se qu'elle retransmet, Claudine conjugues les matières vivantes aussi bien que la langue de molière. Vous apprendrez pour vous et votre famille non pas à construire de bonnes défenses mais de vraies murailles immunitaires... !


Conférence du 16 octobre 2007  : 
« Comprendre les fondements naturels de la nutrition pour trouver son propre équilibre alimentaire »
 
 
L’alimentation, c’est quelque chose qui est très liée à l’émotionnel… C’est lié aussi à la culture dans laquelle on a été élevée et éduquée, c’est liée aux émotions d’enfance… ainsi, il y a plein de gens qui changent beaucoup de choses dans leur vie, mais quand on leur met sous le nez un plat de leur enfance, ils craquent… et ils vont le manger même si cela ne correspond plus du tout à leur alimentation actuelle… L’alimentation est liée aussi à notre état d’esprit du moment, on sait que c’est un super moyen de compensation… C’est donc liée à plein de choses qui n’ont rien à voir avec la santé, la raison… Ce qu’il y a de plus important dans l’alimentation, c’est de conscientiser ce qu’il y a derrière… C’est important de comprendre par exemple pourquoi on est dépendant au sucre ? Pourquoi on est attiré par le gras ?… Et si on comprend les choses, on peut se les approprier… Il faut avoir les clefs pour comprendre et choisir ce qui est juste pour nous… Il y a plein de régimes qui ont montré leur efficacité dans certaines maladies, dans le fait d’avoir de la vitalité… mais si on applique pas les choses en se sentant libre intérieurement et bien dans ce cas, aucun régime ne sera bénéfique, parce qu’il faut qu’on sente que c’est nous même qui faisons le choix et qu’on est libre de le faire ou ne de ne pas le faire, sans se sentir culpabilisé… De même, qu’on peut très bien un jour choisir de faire des écarts, ce n’est pas grave, il faut dès le lendemain les rectifier…
 
Tout le monde est un peu perdu en matière d’alimentation, car il existe pléthore de régimes sur le marché… Chacun ventant les mérites de sa méthode… Chaque année de nouvelles méthodes apparaissent, toutes soit disant plus révolutionnaire les unes que les autres… Aussi, il y a un mouvement qui s’érige contre toutes ces réformes alimentaires, c’est l’othorexie alimentaire, mais c’est une dérive aussi… parce que pour ces gens là, même manger bio est remis en cause… Par exemple, ils disent que les gens qui mangent bio sont des personnes qui ont peur de s’empoisonner…
 
Plus on est conscient de ce qu’il y a derrière l’alimentation, derrière certaines règles alimentaires, plus on va être conscient de ce que l’on mange et plus cela va être facile de transformer son alimentation ou en tout cas de voir clairement là où on en est…
 
C’est important de manger sainement parce que notre corps est essentiellement constitué de :
-         Eau : 60 à 70 % selon l’âge
-         Protéines : 17-19 % - c’est le 1er constituant de la matière physique
-         Lipides : 15 %
-         Minéraux
-         Glucides : seulement 1 %. On pourrait imaginer que c’est beaucoup plus… mais cela explique aussi pourquoi on a tellement besoin d’en consommer. Les sucres, c’est le 1er carburant du corps. On ne peut absolument pas vivre sans glucides. Le 1er consommateur de glucides dans le corps, c’est le cerveau, il en a besoin non stop…
 
Le corps humain se renouvelle en permanence. On est constitué de milliards de cellules et ces cellules, elles se renouvellent en permanence, il y a environ 200 millions de cellules qui meurent et se renouvellent à chaque minute… Il y a des cellules qui se renouvellent plus ou moins vite et celles qui se renouvellent le plus vite, ce sont celles qui sont liés à des organes en contact avec l’extérieur par exemple les cellules de l’estomac, de l’intestin, de la peau… Ainsi :
-         L’intestin est entièrement renouvelé en 2 à 4 jours…
-         Les globules blancs se renouvellent à peu près tous les 120 jours…
-         Le foie, le pancréas mettent 400 à 500 jours pour se renouveler…
-         Les muscles mettent 7 ans pour se renouveler
-         Les os mettent environ 4 ans pour se renouveler…
Ce qui fait que d’une manière générale… tout être humain est entièrement renouvelé au bout de 7 ans. Ce qui veut dire que dans 7 ans, il n’y aura plus aucune cellule de notre corps qui sera semblable aux cellules que nous avons dans l’instant… Et c’est important de savoir cela, parce que notre corps se reconstruit en fonction de ce qu’on lui apporte… Donc, de la qualité de ce qu’on apporte comme matière pour renouveler les cellules va dépendre la qualité des futurs cellules… cela dépend de la qualité des aliments, des nutriments, mais aussi de l’eau qu’on absorbe puisque nous sommes faits à 60-70 % d’eau…
 
 
Dans la digestion, il y a 2 phases :
-         Le catabolysme : phase où on déconstruit ce que l’on mange… parce qu’en aucun cas, on ne peut absorber tel quel ce qu’on avale… Par exemple, si on mange une protéine, le corps va devoir la déconstruire en plus petits morceaux (petites briques) pour que cela soit assimilable par le corps humain…
-         L’anabolisme : et ensuite il va se servir de ces petites briques pour reconstruire à sa façon son corps… Ainsi, il transforme les protéines en acides aminés, les glucides en sucres simples et les lipides en acides gras…
Cela veut dire 2 choses au niveau de l’alimentation… Il y a une 1ère phase qui va être importante, c’est la qualité des briques que l’on va obtenir… Ce qui est important aussi, c’est la vitalité de l’alimentation que l’on apporte, parce que pour le corps tout alimentation est vécue comme l’ingestion d’un corps étranger dans le corps… On sait que le corps est fait pour ne supporter aucun intrus, donc il ne va pas accepter de supporter comme cela béatement qu’on lui apporte des choses qui n’ont rien avoir avec lui, donc il va y avoir comme un espèce de combat où le corps va chercher à s’approprier ces corps étrangers et les transformer en une chose propre à lui-même… Donc, il faut comprendre que plus un aliment est vital, plus le corps doit faire d’efforts pour se l’approprier… et plus un aliment est inerte, mort, dévitalisé et moins le corps doit faire d’effort pour se l’approprier… donc cela paraît un peu curieux comme cela, parce que souvent on a l’habitude de penser que si on mange des aliments de qualité, donc très vitale, vivante… on a l’habitude de penser qu’on digère mieux, ce qui est vrai, mais en même temps pas complètement, puisque le corps doit faire plus d’efforts… donc c’est comme un combat parce que ce qui donne de la force et de la santé, c’est le fait qu’en faisant plus d’efforts le corps vital de la personne va se renforcer… C’est comme pour un sport, plus on s’entraîne à un sport, plus nos muscles vont devenir forts, plus on va avoir de la force, plus on pourra faire un sport à un niveau plus élevé…. Et bien là c’est pareil, plus on mange des aliments vitaux, énergétiquement costauds et plus le corps va faire un effort pour combattre et plus le corps va devenir fort… c’est ce qui explique qu'avec des alimentations très vitalisantes à base de légumes crus, de graines germées, de pollen frais… le corps se renforce énormément et gagne en vitalité… En général, c’est la 1ère chose que l’on ressent quand on se met à manger plus sainement, c’est qu’on a plus la pêche, on est moins fatigué… Les gens, qui mangent beaucoup de cru, ont besoin de moins de sommeil qu’avant et tout en dormant moins longtemps, ils sont plus en forme qu’avant… En fait, c’est parce que le corps éthérique, le corps d’énergie gagne en force et en vigueur… Ce côté éthérique, vital de l’alimentation est très bien décrit par Aivanhov ou Rudolf Steiner… Ainsi Aivanhov dit que dans l’alimentation, on absorbe une partie physique, mais aussi une partie plus éthérique qui vient nourrir le corps énergétique… Bien sûr, si on mange un Mac Do, non seulement on s’empoisonne et en plus on aura 0 énergie… Il y a une expérience qui a été faite où on a filmé l’aura d’une personne qui mangeait de la spiruline et une autre qui mangeait un Mac Do et bien c’était hyper-intéressant parce qu’on voyait l’énergie de la personne qui mangeait des Mac Do qui baissait au fur et à mesure qu’elle mangeait et inversement l’énergie de la personne qui mangeait de la spiruline augmentait au fur et à mesure qu’elle ingurgitait la spiruline…
 
Aujourd’hui, les écoles alimentaires sont essentiellement faites pour maigrir et on ne s’occupe plus beaucoup de l’alimentation et de la santé… On y revient un peu, parce qu’il y a vraiment eu une dérive qui a fait qu’on a vraiment considéré l’alimentation qu’en terme de poids et d’intérêt pour sa ligne… L’alimentation actuelle est imprégnée jusqu’à la moëlle par la théorie des calories qui considère que l’homme est une chaudière et que pour fonctionner, il a besoin d’une certaine quantité d’énergie… et le défaut de cette théorie, c’est qu’elle ne considère pas la qualité vitale de l’aliment, elle continue à considérer que ce qui compte c’est l’apport énergétique matériel et ça c’est la dérive de la vision matérialiste de la médicine qui ne se préoccupe uniquement du corps matériel et absolument pas du corps énergétique. Cette théorie ne tient pas compte de tout l’aspect catalyseurs… Les catalyseurs, ce sont des micro-éléments qui sont très peu présents dans notre corps, mais qui sont essentiels à la vie…
Aujourd’hui, tout le monde connaît les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments… les enzymes, ça commence juste à venir… Quand on veut reconsidérer son alimentation, la 1ère chose à oublier, c’est la théorie des calories, parce que cela n’a aucune importance… Certes quelqu’un qui suit un régime basses calories maigri, du moins quand il est jeune parce que passé 50 ans, ça ne marche plus… Paradoxalement, des personnes qui se mettent à manger des aliments très caloriques, mais très vitaux, et bien, ils se mettent à maigrir… Par exemple, il y a une femme qui a perdu beaucoup de poids en mangeant entre autre 4 avocats par jour (c’est beaucoup trop), mais elle a maigri parce qu’elle mangeait beaucoup d’aliments crus, donc vitaux… En fait, avec ces aliments gras caloriques, elle mangeait des enzymes qu’on appelle des lipases qui sont des enzymes pour digérer les graisses, et d’un seul coup, elle s’est mis à digérer les graisses qu’elle n’arrivait pas à perdre depuis longtemps… Donc, cela montre qu’il n’y a pas de lien entre les calories et le fonctionnement… A noter que le régime basse calories fonctionne quand on est jeune parce qu’on a encore plein de catalyseurs, on n’a pas épuisé notre capital enzymatique, notre capital minéral, notre capital vitaminique, donc ça marche parce qu’on a encore tout ce qu’il faut pour que ça fonctionne… à partir du moment où on a commencé à épuiser notre capital vital, et bien, là ça ne marche plus et ça montre bien que l’alimentation, c’est autre chose que cela, il y a autre chose derrière… Cette vision très matérialiste du corps humain et de l’alimentation, c’est cela qui a conduit quelque part à l’un des problèmes de l’alimentation actuelle, c’est qu’on ingère des calories qui sont des calories vides… heureusement, on commence à en parler pas mal… On absorbe donc un certain nombre de calories vides et si on est capable de se restreindre et bien on ne va pas grossir, mais si on n’est pas capable de se restreindre parce que le corps réclame non-stop des vrais nutriments et bien on se mettra à grossir… Tout cela, c’est ce qui sous-tend toutes les croyances alimentaires actuelles… Quand on veut arriver à avoir un regard neutre, il faut impérativement oublier tout cela…
 
Autre problème de l’alimentation actuelle, c’est que l’on mange trop de tout, et notamment on mange trop de protéines. L’excès de protéines a plein de conséquences notamment l’hyper-acidité actuelle. Cette hyper-acidité est présente chez tout le monde et entraîne des problèmes de minéralisation, des problèmes nerveux, une sous-oxygénation chronique, or un corps qui est mal oxygéné, c’est un corps qui est susceptible d’attraper toutes les maladies qui passent et notamment les cancers… et cela a été prouvé de manière très scientifique et très médicale puisque la personne, qui a démontré cela, a obtenu un prix Nobel pour ses recherches… On sait qu’un tissu, qu’un corps bien oxygéné ne peut pas développer de cellules cancéreuses… et cela est un des aspects de l’excès de protéines, le corps va se trouver en sous-oxygénation permanente… On mange aussi trop de lipides et cela est très associé à l’excès de protéines, parce que l’excès de protéines est toujours associé à un excès de protéines animales… C’est assez difficile de manger trop de protéines quand on a un régime plutôt végétal puisque l’apport n’est pas du tout le même… donc en général toute surconsommation de protéines est liée à une surconsommation de graisse, plus le fait que tous les aliments industriels pour arriver à leur donner du goût, on surajoute de la graisse quasiment tout le temps… parce que la graisse permet de véhiculer le goût dans la cuisine… Aussi, toute la cuisine industrielle est très surchargée en graisse de mauvaise qualité (cuite, saturée) et elle est hyper-surchargée aussi en sucres de mauvaise qualité… Comme on manque beaucoup de nutriments, on va chercher à tenir le coup d’une autre manière, donc avec des excitants, des produits qui donnent une pêche immédiate notamment, comme tous les sucres rapides qui vont permettre de masquer l’excès de café par exemple dans le Coca… Tous les boissons type Coca ou autres permettent de masquer l’excès de café ou tout aliment très sucré permet de masquer le fait qu’on n’a pas de vitalité puisque le corps réagit au 1er coup de sucre on pourrait dire… et on va avoir la pêche pour faire ce que l’on a à faire et cela va masquer le fait que le corps s’épuise complètement… donc c’est un peu un cercle vicieux… C’est tout le principe de l’alimentation actuelle, on manque de choses, donc on est obligé de consommer toujours plus pour arriver à trouver un semblant de nutriments, mais on consomme des choses qui vont artificiellement nous stimuler et dont on devient dépendant à terme…
 
Il y a donc ce problème d’excès dans l’alimentation actuelle moderne et puis, il y a un problème général de qualité de l’alimentation :
 
-         L’alimentation est complètement dévitalisée et carencée : il y a des raisons en amont et en aval. (...)
 
 
-         Autre grand problème de l’alimentation actuelle, c’est qu’elle est polluée, certains disent même empoisonnée… Elle est polluée en amont et en aval… En amont, les agriculteurs en agriculture conventionnelle utilisent beaucoup d’engrais, de pesticides, de fongicides, d'herbicides, ect… cela empoisonne la graine et le bétail qui le mange dès le départ… (...)
 
-         L’alimentation moderne est de plus en plus dénaturée. Cela veut dire qu’elle est à la fois complètement transformée par les traitements qu’on lui fait subir : conservation, raffinage… Mais au bout du compte, l’aliment n’a plus rien à voir avec l’aliment qui poussait dans la nature… En effet, entre de la farine blanche et un grain de blé ancien (le blé a été très trafiqué) et bien il n’y a plus grand chose à voir et cela est vrai de tous les types de nutriments que l’on peut trouver… C’est flagrant notamment pour les acides gras… (...) 


pour connaître la suite, venez assister aux ateliers de Claudine...Son e-mail : 
revitalisation@wanadoo.fr

Commenter cet article

boisvert 10/02/2008 14:40

Salut Collegue,Intéressant le passage sur l'aura en direct. Je n'avais jamais entendu parler d'une détection de l'aura, en situation avec du Macdo et de la spiruline. On s'achètera tous un appareil à détecter l'aura avant de manger, ça ferait bien avancer le schmilblick. En mangeant du cuit, du cru, de la viande, des fruits, ce serait la panacée

Christophe ETIENNE 10/03/2008 09:36

Bonjour Fernandoui ce serait l'idéal... mais la cristallisation sensible c'est un peu ça non ?  Merci de mettre en ligne toutes ces pages sur la naturo... très utile quand on cherche quelque chose.