Fortes fièvres : les gestes d'urgence

Publié le par ETIENNE

Fortes Fièvres : gestes d’urgence

 

 De très nombreuses causes peuvent provoquer l’apparition d’une fièvre qui n’est donc qu’un symptôme. Elle apparaît très souvent pour aider le corps à lutter contre toute infection. Mais il arrive comme pour ma fille que les fortes fièvre ne suivis d’aucunes complication…

 En attendant le médecin :

 

-         vêtir l’enfant légèrement ou le dévêtir si la température ambiante s’y prête

-         donner suffisamment à boire : eau, jus de fruits, bouillon de légume sont les boissons les mieux adaptées. Le lait est à éviter.

-         en cas de fièvre qui s’élève très rapidement, des gants imbibés d’eau froide, placées sur le sommet de la tête, les pieds , l'abdomen.

 

 Vinaigre de cidre : un remède qui nous vient des pays de l'est : badigeonner le corps entier avec du vinaigre de cidre (bio) coupé à 40 % d’eau et porté à température ambiante, on enveloppe immédiatement le corps dans une grande serviette, après 5 mn on recommence, puis une 3ème fois.

 

 Homéopathie : association pour tous les cas :

 Belladonna 5 ch : 1 dose

 Pyrogénium 5 ch : 3 granules toutes les 2 ou 3 h

 Mercurius solubilis 5 ch : idem

Cf aussi : http://www.chez.com/urbslawek/ Etat général, Fièvre

 

 Chlorure de Mg, (ou sel de Nigari) : mettre un sachet dans un litre d’eau, et conserver au frigo pour diminuer l’amertume (pourquoi pas mettre quelques gouttes de citron) ; pour un enfant : 25 ml toutes les 3 h (jamais plus de 3 jours) ; on peut éventuellement diluer dans un jus de fruit. En attendant cette préparation, on peut donner du magnésium (ex : mag2). Attention, si l'enfant a une gastrite : remplacer rapidement par du jus de carotte. Contre-indication : faiblesses rénales.

 Antipyrétiques : Doloprane ou efferalgan (paracétamol), existe en suppositoire si l’enfant rejette les sirots, et si ça perdure, en alternance avec un autre (advil) ; ne pas abuser des antipyrétiques car on a remarqué que ça pourrait retarder la guérison de certaines viroses : http://www.pediatres.online.fr/fievre.htm 

 

 Huiles essentielles
pour enfants : mélange à 50 % dans une huile végétale (olive, amande, colza, noisette, macadamia, sésame, ou encore transcutol) + Ravintsara (30 %) + Myrte (20%) + Bois de rose (10%) : frictions sur le torax + haut du dos, 6 goutes du mélange 6 fois / jour (48 h)

 Rappel : huiles essentielles immunostimulantes : épinette noire, oliban, citron, thym à thymol

 

 

- adultes : ravintsara (3 gouttes) + niaouli (2 gouttes) + gaultherie couchée (1 gte) : 4 gouttes du mélange 6 fois / jour (3 jours).

Les plus :


- Jus de fruit maison : pamplemousse, puis citron, puis orange

 

Attention, si l'enfant a une gastrite, il faudra remplacer rapidement par du jus de carotte

 

- En phyto : bourrache (décoction)

alternatives : infusion composée : clou de girofle, cannelle, sureau, tilleuil

autres plantes : millefeuille, gingembre, chardon béni, armoise

 

 

- Teinture mère : Lapacho, Echinacea

 

 - Complexe homéopathiques : L52 (Lehning, états gripaux)

 

 - Vit C naturelle (acérola)

 - Propolis

 - Extrait de pépin de pamplemousse (très amer ; on peut le mettre en gélule en fonction de  l’enfant)

 

 - Oligo-éléments : cuivre granions, 3 fois / jour

Si rhino-pharyngite : rajouter souffre + argent 

Publié dans Rhumes-Infections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article