Goji bio de Mongolie intérieure

Publié le par Christophe ETIENNE

La marque Goji France Himalaya, spécialisée dans la distribution de goji, est implantés dans les Bouches-du-Rhône. En 2009 ils ont décidé de partir à la recherche de goji de qualité. Après avoir visité les exploitants et grossistes canadiens, leaders sur le marché du goji, ils ont mis le cap direction la Mongolie intérieure, en Chine du nord, région dans laquelle, avaient-ils entendu, un goji de qualité est cultivé.

 

Passionnés par l’agriculture biologique, ils ont eu l’opportunité d’être invités à visiter des exploitations qui cultivent du goji biologique.  Photo-goji-bio-2.jpg

Pour bien comprendre, il faut savoir que la culture du goji n’est pas simple (c’est peut-être la raison pour laquelle le goji est encore très peu cultivé en dehors de la Chine). Il possède entre autres deux ennemis coriaces : le ver-gris, le même que celui de la tomate, et un champignon foliaire spécifique (sorte de mousse, probablement proche du mildiou, qui recouvre les feuilles d’une espèce de gélatine qui les asphyxie…). L’emploie des pesticides est par conséquent normalement indispensable...  Photo-026-copie-2.jpg

 

Mais ces exploitations utilisent une solution naturelle pour combattre ces maladies du goji : un compost à base de plantes, capable à la fois de répulser le vers et de lutter contre le champignon. Autant vous dire que ces exploitants agricoles protègent précieusement leur trouvaille et ont déposé un brevet.

De plus ces cultivateurs ont décidé de garder un mode de production artisanal : les baies sont cultivées et récoltées à la main, et surtout séchées exclusivement au soleil (et non dans de grandes étuves chauffantes comme dans certaines grandes exploitations).

 

Le goji trouve, dans les plaines alluviales de ces régions montagneuses (environ 2600 m d’altitude), un lieu particulièrement propice à son développement et à la fabrication de substances qui le protègent des rudes conditions climatiques. C’est ce que les nutritionnistes appellent justement les « antioxydants ». Et la qualité des baies cultivées dans ces régions tient aussi à la richesse et la légèreté des terres, plutôt alcalines.

 

L’organisme choisi par ces exploitations, qui ont pu garder la certification bio pour 2009 est CERES, certificateur allemand (http://www.ceres-cert.com/), bien connu par Ecocert, qui lui est l’organisme certificateur accrédité par le COFRAC, Comité Français d’Accréditation. Depuis 2010 Ecocert certifie aussi sur place les rares explotations qui cultivent en bio.

 

L'autre région qui compte quelques exploitations certifiées bio est le Qinghaï, l'état situé au nord-est du Tibet, là ou prend sa naissance le fleuve jaune. Ce sont par conséquent les exploitations de goji situées le plus en altitude. Le goji qui vient de cette région détient un taux énergétique (que les radiesthésistes mesurent) exceptionnel. C'est ce goji que certains revendeurs qualifient de "sauvage", ce qui est juste un coup marketing de plus, quoique certaines parcelles, sur lesquelles j'ai pu me rendre, soient considérées comme "semi-sauvages" car elles sont assez éloignées des habitations. Mais ces parcellent donnent peu de goji et vous aurez très peu de chance de les voir un jour sur les étalages !
 

En 2010 peu de goji a pu être certifié en raison de quelques pourcentages de produits phyto-sanitaires supérieurs aux normes (0,6 % exactement). En revanche la qualité proposée est exceptionnelle : le "Goji Tibet Sungreen" provient de plantations situéesau Qinghaï,  travaillant avec des méthodes respectueuses de l'environnement (les analyses phyto-sanitaires garantissant la qualité sont consultables).  

La marque "Sungreen"  a été créé pour garantir cette qualité : http://www.herbajovis.com/goji-tibet-sungreen.htm

 

Mais nous avons aussi quelques récoltes bio en provenance du Qinghaï et de Mongolie intérieure: 

Qualité conseillée  http://www.herbajovis.com/goji-bio.htm

 

En 2011 j'ai eu la chance de pouvoir me rendre sur place avec Cécile, la française goji-au-qinghai-2.JPGd'origine coréenne qui importe le goji bio en Europe depuis 2007 (l'année ou l'Affssaps a donné son autorisation pour que le goji soit importé en grosse quantité) : je suis en train d'écrire un article sur ce voyage et pour faire le point sur le goji en France actuellement. En attendant vous pouvez lire les autres articles de la catégorie "baie de goji" de mon blog.

 

Pour connaître les distributeurs de goji de qualité, veuillez en faire la demande par écrit : cetienne8@yahoo.fr


Publié dans Baie de Goji

Commenter cet article

Hang 01/03/2010 11:37


Bonjour,

cela fait plaisir de retrouver des informations justes, comme il est possible d'en trouver sur notre site www.goji-bio.org.
Chantal et Bernard sont des personnes sérieuses et de réels connaisseurs de la baie de Goji Bio. Ils apportent des réponses concrètes qui résultent de leurs visites des fermes bio en Mongolie
Intérieure ...

C'est super. Pourvu que cela continnu.



Christophe ETIENNE 02/03/2010 15:04


Merci de vos encouragements ! Christophe