Pétition pour demander la fin des conflits d'intérêt à l'Ansm (Afssaps)

Publié le par Christophe ETIENNE

Chers amis, il y a quelques mois l'institut de la protection de la santé naturelle (IPSN), présidé par Augustin de Livois, a lancé une pétition pour contrecarrer les nouvelles réglementation européennes qui réduisent la liberté de produire et distribuer les plantes médicinales et les compléments alimentaires.

Je ne connaissais pas trop à ce moment là monsieur de Livois et je me suis trompé en signalant que l'information qu'il donnait était exagérée. En fait il existe bien de puissants lobbies qui, de toute évidence, ne feront jamais de cadeau au secteur de la santé naturelle, car c'est leur raison d'être.

Ils savent que peu à peu l'opinion publique se réveille et commence à prendre conscience de la corruption du système, et travaillent au mieux à la préservation de leurs intérêts.

ipsn-logotype

 

Tant qu'on laisse faire cela continuera, telle est la condition humaine. Ils existe une partie de la population, minoritaire heureusement, qui fonctionne encore selon le schéma issu de la révolution industrielle du "profit avant tout". Pas de vision à long terme, pas de bienveillance.

Souvent une allégeance au réseau familiale et professionnel, qui assure la subsistance (et la villa à Deauville ou sur la côte d'azur, quand même)  et le pouvoir.

 

Comme le dit de façon très perspicace le professeur Etienne Chouard, qui réfléchit beaucoup à la thématique de la démocratie et comment la restaurer : le pouvoir corrompt, c'est presque une loi physique !   

 

C'est un schéma complètement obsolète mais tant que des lois claires et précises, accompagnées de décrets d'application strictes, n'existeront pas, ces lobbies continueront à sévir.

 

Les conflits d'intérêts ne sont plus acceptables ! surtout avec les conséquences gravissimes qu'elles entrainent : la mort de millions de personnes ! si encore ce n'était que quelques désagréments mineurs... non, c'est bien plus grave...

augustin1.jpg

Des amis de confiance m'ont parlé du sérieux de la démarche d'Augustin de Livois, et aujourd'hui je veux réparer mon imprudence : je souhaite communiquer sur l'excellente pétition que l'ipsn vient de lancer, qui frappe le coeur du système : la tolérance des conflits d'intérêts qui gangrènent encore à ce jour les instances médicales françaises et européennes.

 

Une video d'Augustin de Livois :  

 

 

Le Dr Marc Girard, auteur de Médicaments dangereux, à qui la faute ? (Ed. Dangles), conduit un peu le même combat, et explique que le thème des conflits d'intérêts est en fait le thème central d'une vraie démocratie : quand par exemple un expert, mandaté par la justice, ne livre pas une expertise impartiale, c'est la démocratie elle-même qui est menacée.

Il s'intéresse en fait à tout ce qui touche à l'éthique.

Le site de Marc Girard est à soutenir :  http://www.rolandsimion.org/     

Il précise notamment :   les armes pour lutter contre de telles dérives ne datent pas d’hier, et qu’elles sont nombreuses, incluant notamment les dispositions fort anciennes d’un décret du 28 novembre 1983 (régissant les relations entre l’administration et les usagers), ainsi que l’article 432-12 du Code pénal (concernant la prise illégale d’intérêts) ;

(...) les médias ne font aucune place à la réflexion critique sur l’inefficacité des dispositions d’ores et déjà existantes : à quoi bon inventer de nouvelles lois, en effet, si l’on n’est pas capable de comprendre pourquoi les précédentes n’ont pas fonctionné ?

 

L'ipsn précise sur son site :

Il est temps de changer de paradigme. D’une médecine anti-maladie nous devons passer à une médecine de la prévention et de la santé.

Mais les intérêts économiques en jeu sont si importants (grands laboratoires, administrations, mutuelles etc.) qu’il est très difficile de faire bouger les choses, alors qu’il y a urgence !

Il faut donc se mobiliser. Il faut à la fois entrer en résistance face aux dogmes établis, et proposer des solutions pour changer notre système. Seule une mobilisation massive, organisée et constructive dans un esprit très volontaire mais aussi de dialogue, convaincra nos responsables politiques de faire évoluer notre système de santé.

 

Alors bravo à l'ipns, à cet appel pour une véritable opération "mains propres" au sein des instances officielles.

 

Visionnez la video et surtout faite passer : le buz et l'information est la seule véritable arme que nous ayons en tant citoyen. Contacter nos élus aussi, bien-sûr. Cela fait bouger les grands médias, seule manière de faire bouger les choses. Elle est impitoyable à long terme :  aucune loi ne peut résister au réveil de l'opinion publique. 


Cliquez icihttp://www.ipsn.eu/petition/petition.html?utm_source=Newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=201211-VT-mains-propres

Publié dans News

Commenter cet article